Protection des civils dans les conflits armés
< Retour Actualités

Syrie : les civils doivent être protégés lors des opérations militaires à Raqqa

27 juin 2017 | Syrie - Humanitarian norms @fr

Sans titre-1

Les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) – un acteur armé composé de combattants kurdes et arabes et appuyé par une coalition internationale – ont lancé en juin une offensive importante contre le groupe Etat Islamique à Raqqa. Près de 200 000 personnes vivaient encore dans cette ville au moment du lancement de l’offensive, faisant craindre une nouvelle crise humanitaire. Raids aériens et bombardements mettent en danger un grand nombre de civils.

Selon différentes sources, plusieurs milliers de personnes ont déjà été déplacées et des dizaines de civils tués. Des allégations sérieuses font état de nombreuses violation des normes humanitaires.

« Nous appelons toutes les parties impliquées dans ces opérations militaires à faire leur possible pour réduire l’impact des hostilités sur les civils » a déclaré Mehmet Balci, Chef de région Proche et Moyen Orient à l’Appel de Genève. « Nous voulons rappeler à chacune des parties au conflit que les bombardements indiscriminés, le ciblage des populations civils, maisons ou hôpitaux, ou le déplacement forcé de populations peuvent constituer des crimes de guerre. »

L’Appel de Genève maintient un dialogue régulier avec les FDS, l’un des acteurs de ce conflit. En novembre 2016, les FDS ont publié une déclaration humanitaire, basée sur les recommandations de l’Appel de Genève, dans laquelle le groupe s’engage publiquement à respecter les principes humanitaires visant à protéger les populations civiles lors des combats.

Stratégie 2017-2019
 

Contact presse

Communications and External Relations
+ 41 (0) 22 879 10 50
press@genevacall.org
 
 

Restez en contact

  • Twitter : @genevacall
  • Facebook : Appel.de.Geneve
  • LinkedIn
  • Youtube : GenevaCall2
  • Flickr : GenevaCall
  • Medium : GenevaCall