Protection des civils dans les conflits armés

Stratégie 2017-2019

Quelques 49 conflits armés dans le monde affectent la vie de millions de personnes. L’Appel de Genève a défini, pour les trois prochaines années, une nouvelle stratégie pour accroître son impact et prévenir les violences faites aux civils en temps de conflit.

3 Orientations principales

1
Prioriser les pays d’intervention
  • Renforcer et développer les activités en République Démocratique du Congo, en Irak, au Soudan, en Syrie et au Yémen
  • Maintenir le niveau d’activité en Inde, au Liban et en Birmanie/Myanmar
2
Prioriser et adapter le dialogue
  • Identifier et sélectionner les acteurs armés non-étatiques (AANE) à l’aide d’une grille de priorisation
  • Adapter le niveau de dialogue avec chaque AANE en fonction des besoins humanitaires
  • Continuer à faire les suivi avec les AANE signataires des Actes d’Engagement
  • Mettre en œuvre une stratégie de désengagement avec certains AANE
3
Renforcer les outils pour favoriser le dialogue humanitaire
  • Développer et définir une stratégie d’utilisation des outils afin de promouvoir le respect des normes humanitaires
  • Obtenir la mise en place par les AANE de mesures concrètes visant à améliorer le respect des normes humanitaires
  • Renforcer le suivi indépendant des engagements des AANE en matière de protection des civils
  • Mettre en place des mesures de suivi face aux allégations de violation de ces engagements
4
Renforcer son impact
  • Créer un poste d’audit opérationnel interne
  • Revoir la planification interne et les processus de suivi des projets
1
Explorer de nouvelles possibilités de dialogue
  • Etudier les possibilités d’entamer un dialogue avec les acteurs armés non-étatiques (AANE) :
    • en Afghanistan et au Pakistan
    • en République centrafricaine
    • en Libye, au Mali et au Nigeria
    • en Ukraine
  • Elaborer une stratégie pour développer un dialogue avec les AANE difficiles à atteindre
2
Développer l’expertise de l’Appel de Genève sur de nouvelles questions humanitaires
  • Développer 3 nouveaux thèmes de travail
    • La prévention des déplacements de population
    • La protection des missions médicales
    • La protection de l’héritage culturel
  • Initier des activités pilotes sur ces thèmes
3
Renforcer l’expertise actuelle de l’Appel de Genève
  • Renforcer l’expertise sur 3 thèmes
    • La lutte contre les armes explosives dans les zones habitées
    • La protection des écoles et universités contre une utilisation à des fins militaires
    • La discrimination fondée sur le genre
  • Approfondir le dialogue humanitaire sur ces thèmes avec les AANE
4
Développer les activités de protection avec les communautés locales
  • Consolider les compétences de l’Appel de Genève en matière de protection au niveau communautaire et d’assistance aux communautés
  • Mettre en place des programmes pour développer les capacités propres des communautés à se protéger du conflit
  • Mettre en place des programmes pour apporter une assistance aux communautés vulnérables
5
Renforcer la sécurité, la qualité et la durabilité
  • Renforcer le cadre sécuritaire avec des mesures adaptées aux lieux et situations
  • Consolider les structures terrain dans les contextes prioritaires
  • Optimiser les activités du siège
1
Réussir la transition de la direction et consolider la gouvernance
  • Gérer la transition de la présidence
  • Clarifier le rôle des instances dirigeantes
2
Communiquer et plaidoyer pour accroître l’influence
  • Communiquer pour faciliter l’adhérence à la mission de l’Appel de Genève
  • Développer une stratégie afin d’accroître l’espace disponible pour mener un dialogue humanitaire avec les acteurs armés non-étatiques (AANE)
3
Gérer la croissance avec succès
  • Accroître le budget et les ressources afin de soutenir la croissance opérationnelle
  • Renforcer les procédures administratives et les adapter aux structures terrain plus nombreuses

Points clés 2017 - 2019

2017

    2017

2018

    2018

2019

    2019