Protection des civils dans les conflits armés

Financement et support

Les activités humanitaires de l’Appel de Genève sont principalement financées grâce à des donateurs institutionnels.

Les principaux donateurs actuels comprennent les Gouvernements suivants :

  • Les gouvernements de l’Australie (Département des Affaires Etrangères et du Commerce), de la Finlande, de la France, de l’Italie (par le GICHD), du Liechtenstein, des Pays-Bas, de la Norvège, de la Suède (Agence Suédoise de Coopération Internationale au Développement), de la Suisse (Division de la Sécurité Humaine et Direction du Développement et de la Coopération) et du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord (Département du Développement International) à travers ses ambassades du Myanmar et de Thaïlande.
  • La Commission Européenne (Département d’Aide Humanitaire et de Protection Civile, y compris par le biais du Danish Church Aid et de Save the Children Norvège), l’UNESCO, l’UNICEF et l’UNMAS.
  • La Commune d’Anières, la Ville de Genève, la commune de Chêne-Bougeries et la République et canton de Genève.
  • L’Association des Amis de la Fondation pour Genève, Mme et M. Demole, la Fondation Education Above All, l’Académie Folke Bernadotte, Stiftung Usine, Quaero Capital et le Réseau suisse pour les études internationales.
  • Tous les donateurs au Fonds Alexander Notter, grâce auxquels des enfants démobilisés à l’est de la République démocratique du Congo peuvent désormais suivre des programmes de réintégration socio-économique et des communautés locales sont sensibilisées à la protection des enfants en temps de conflit armé dans le Kurdistan irakien.

L’Appel de Genève tient à exprimer sa gratitude et sa reconnaissance à tous les donateurs qui lui permettent de mener à bien sa mission.

 

Aimable support:

Traduction vers le français fournie par Mondo Agit dans le cadre du projet de PerMondo (traduction gratuite pour les ONG et les associations sans but lucratif).