Protection des civils dans les conflits armés
< Retour Actualités

L’Appel de Genève réunit 21 mouvements armés à Genève sur la question des enfants soldats et de la protection de l’éducation dans les conflits armés

2 décembre 2016 | Birmanie/Myanmar - Colombie - Inde - Liban - Soudan - Syrie - Protection des enfants

cansa-meeting

Du 22 au 24 novembre 2016, 31 dirigeants, commandants et conseillers de 21 mouvements armés provenant de 11 pays, dont la Syrie, l’Irak, la Colombie, le Yémen et la Birmanie / Myanmar, ont participé à des ateliers et des discussions sur le thème de la protection des enfants dans les conflits armés.

«Nous remercions L’Appel de Genève d’avoir organisé cette réunion sur les normes internationales liée à la protection des enfants ainsi que de reconnaître notre rôle dans la promotion des valeurs humaines dans les conflits armés, et cela, même si nous sommes considérés comme illégaux dans notre pays » a déclaré un représentant d’un mouvement armé.

Pendant trois jours, l’Appel de Genève et certaines agences spécialisées ont donné des formations sur les normes et mécanismes internationaux visant à protéger les enfants dans les conflits armés, mais également sur des questions spécifiques telles que les méthodes d’évaluation de l’âge des nouvelles recrues ainsi que la démobilisation et la réinsertion des enfants soldats.

La Représentante spéciale pour les enfants et les conflits armés du Secrétaire général des Nations Unies, Leila Zerrougui, des experts de l’UNICEF, Save the Children, War Child, Protect Education in Insecurity and Conflict (PEIC) and the Global Coalition to Protect Education from Attack (GCPEA) ont animé certaines sessions. La dernière journée, co-organisée avec PEIC, a été consacrée à la protection de l’éducation, en particulier la protection des écoles contre l’usage militaire et l’attaque.

Les représentants des mouvements armés ont également pu partager leurs expériences et exposer les défis auxquels ils sont régulièrement confrontés dans la mise en œuvre des normes internationales. «Toutes les parties au conflit devraient appliquer les mêmes règles. Il est difficile de protéger les écoles quand l’ennemi les bombarde ou les utilise », a déclaré un participant.

L’Appel de Genève maintient un dialogue permanent avec tous les participants dans le but de  promouvoir leur respect des normes humanitaires. Alors que neuf d’entre eux ont déjà signé l’Acte d’Engagement sur la protection des enfants dans les conflits armés, deux groupes ont pris de nouveaux engagements lors de l’événement: Le Mouvement Populaire de Libération du Soudan-Nord (SPLM-N) – déjà signataire de l’Acte d’Engagement – a signé un plan d’action avec l’ONU pour mettre fin au recrutement et à l’utilisation des enfants dans les hostilités et un autre mouvement africain a signé l’Acte d’Engagement de l’Appel de Genève.

« Cette réunion constitue une étape primordiale qui aura permis de renforcer les connaissances et l’appropriation par les mouvements armées des normes internationales. Elle aura également permis d’identifier des mesures concrètes à prendre pour garantir le respect de ces normes» a noté Pascal Bongard, Directeur de l’Unité Politique et Juridique de l’Appel de Genève. Il a assuré que «l’Appel de Genève assura un suivi effectif de la mise en œuvre de ces mesures sur le terrain avec chaque mouvement armé».

La réunion a également offert aux agences spécialisées une occasion unique de pouvoir interagir avec ce type d’acteurs et d’identifier des moyens visant à accroître l’aide aux enfants dans le besoin vivant dans les zones qui se trouvent sous leur contrôle.

« Il arrive fréquemment que des services de base comme les soins de santé ou l’éducation fassent défaut, ce qui peut conduire les enfants à rejoindre les mouvements armés », a ajouté Pascal Bongard.

L’événement a été organisé avec le soutien de PEIC, UNICEF, la Loterie Romande et des gouvernements luxembourgeois, norvégien et suisse.

L’Appel de Genève organise régulièrement des réunions à Genève sur la protection des civils dans les conflits armés. 35 mouvements armés ont assisté à la dernière réunion en 2014.

Liste des mouvements armés participants: http://bit.ly/2gOUWLF

 

Contact presse

Communications and External Relations
+ 41 (0) 22 879 10 50
press@genevacall.org
 
 

Restez en contact

  • Twitter : @genevacall
  • Facebook : Appel.de.Geneve
  • LinkedIn
  • Youtube : GenevaCall2
  • Flickr : GenevaCall
  • Medium : GenevaCall