Protection des civils dans les conflits armés
< Retour Actualités

L’Appel de Genève publie une étude sur la négociation de l’accès humanitaire au Nord Kivu

20 mars 2019 |

En réponse à la réduction de l’espace humanitaire au Nord Kivu, en République démocratique du Congo (RDC), ce rapport met en lumière les pratiques des ONG opérant dans la zone, en termes de négociation d’accès. Il explore la manière dont les communautés et les Acteurs Armés Non Etatiques (AANE) perçoivent les différents intervenants humanitaires actifs dans la région et comment les ONG négocient leur accès. Sur cette base, le rapport liste des recommandations visant à améliorer l’accès humanitaire au Nord Kivu, permettant ainsi une meilleure réponse aux besoins des populations civiles.

De manière générale, la recherche aboutit à la nécessité d’adopter une approche de l’accès adaptée, mettant en avant la communication sur les principes humanitaires et les aspects programmatiques. Il enjoint les acteurs humanitaires à développer leur compréhension des structures et perspectives locales et à ajuster leurs approches aux besoins spécifiques des communautés. Il démontre également le fait que l’acceptation par les communautés est un point clef de l’accès humanitaire, en particulier au regard des menaces criminelles. En outre, la qualité des projets apparait comme le facteur le plus important, en termes d’acceptation, d’accès et de sécurité des ONG : autrement dit, les communautés sont plus susceptibles de plaider en faveur des ONG qu’elles perçoivent comme apportant des services crédibles et utiles.

L’Appel de Genève a consulté quatre AANE, six communautés, 37 ONG et quatre autres organisations dans le cadre de cette recherche. Les résultats de cette étude ont été présentés à la communauté humanitaire à Kinshasa et à Goma en décembre 2018. Cette étude a été produite par l’Appel de Genève avec le soutien de la Protection Civile et des Operations d’Aide Humanitaire Européennes (ECHO), du programme Chayes Fellowship et du Fond Summer Public Interest de la faculté de droit de l’université de Harvard. L’Appel de Genève est présente en RDC depuis 2014, et son bureau est situé à Goma.

Pour lire le rapport, merci de cliquer ici pour la version anglaise et ici pour la version française.