Protecting civilians in armed conflict

Consultance: diagnostic / mission exploratoire République Centrafricaine

Back to Call to Tender Page

Status :  Open

Background

L’Appel de Genève est une organisation non-gouvernementale neutre et impartiale qui se consacre à la promotion du respect par les Acteurs Armés Non Etatiques (AANE) du droit humanitaire international dans les conflits armés et dans et autres situations de violence, notamment dans le domaine de la protection des civils. L’action de l’Appel de Genève (AG) se concentre sur l’interdiction des mines antipersonnel, la protection des enfants dans les conflits armés, l’interdiction de la violence sexuelle dans les conflits armés et l’élimination de la discrimination basée sur le genre.

L’Appel de Genève souhaite développer des activités en République Centrafricaine (RCA) dans les mois à venir. La phase exploratoire a déjà commencé depuis le siège de l’Appel de Genève, mais afin d’être pleinement opérationnel, l’AG a besoin de confronter son analyse préalable du contexte aux réalités de terrain, d’initier un dialogue avec les autorités gouvernementales, les représentants de la société civile qui présentent une pertinence pour Appel de Genève, et commencer à rassembler des informations concrètes pour le développement de ses programmes (notamment en administration, logistique, sécurité). Ainsi, l’AGrecherche un consultant pour conduire une mission exploratoire, et procurer à l’organisation un plan d’action concret et des recommandations pour opérer en RCA.

Objectifs globaux du diagnostic

L’objectif global de la mission est de proposer un plan d’action permettant le déploiement de l’Appel de Genève en RCA et la mise en œuvre d’une approche adaptée, y inclus l’identification de zones, communautés et AANE à cibler en priorité pour une meilleure protection de la population civile.

Cet objectif global requiert que le consultant

  • développe des contacts avec les autorités étatiques pour une acceptance et soutien du travail de l’Appel de Genève;
  • développe des contacts avec les acteurs influents du contexte centrafricains tant humanitaires que d’autres secteurs ;
  • explore les possibilités d’approche et de dialogue avec les Acteurs Armés Non Etatiques les acteurs de la société civile centrafricaine;
  • Identifie les acteurs qui favoriseraient le déploiement de l’Appel de Genève en tant qu’acteur neutre et au mandat strictement humanitaire.

Objectifs spécifiques du diagnostic

  • Présenter le mandat de l’Appel de Genève et ses activités aux autorités centrales et solliciter leur soutien pour initier un dialogue avec les AANE sur la question de la protection des populations civiles ;
  • Définir et initier les étapes permettant d’obtenir les autorisations officielles de travailler dans le pays et dans les zones tenues par les AANE ;
  • Collecter les avis et conseils de la communauté humanitaire, des chercheurs et analystes, des organisations spécialisées dans les Droits de l’Homme et le DIH, afin d’identifier les possibilités de dialogue avec les AANE ;
  • Affiner la cartographie des AANE présents en RCA ;
  • Collecter des informations en lien avec les thématiques traditionnelles de l’Appel de Genève : DIH, avec un focus sur la protection des enfants dans les conflits armés, les violences sexuelles et liées au genre, l’utilisation des mines antipersonnel, le déplacement forcé… ;
  • Initier les étapes menant à l’acceptance de l’Appel de Genève en RCA par les acteurs religieux et traditionnels, et obtenir un premier soutien pour l’accès aux AANE ;
  • Identifier des organisations communautaires et de la société civile, comme futurs partenaires potentiels ;
  • Initier un dialogue avec ces potentiels partenaires ;
  • Identifier des medias locaux susceptibles de permettre la diffusion et la promotion du DIH ;
  • Proposer un set-up logistique d’ouverture opérationnelle en RCA, et développer un budget sur la base de couts moyens (en prenant en considération les données suivantes : un employé local à plein temps, location d’une pièce au sein d’une structure ONGI ou ONG locale, location d’un véhicule) ;
  • Identifier les risques et menaces en lien avec la mise en œuvre d’un programme, et l’ouverture d’un bureau ;
  • Proposer les mesures de mitigations afférentes (télécommunications, sécurité passive…) ;
  • Présenter l’Appel de Genève au sein des mécanismes de coordination humanitaire ;
  • Rassembler des informations sur les situations de violations du DIH et de la protection des populations civiles et proposer des activités pour y répondre en évitant les duplications inutiles.

Interlocuteurs à rencontrer

Bangui

  • Tous les interlocuteurs officiels en charge de l’enregistrement d’une ONGI ou montrant un intérêt relativement au mandat de l’organisation (y inclus potentiellement, les Ministères des Affaires Étrangères, de la Défense Nationale et de la Reconstruction de l’Armée, de la Justice, des Droits de I ’Homme (Garde des Sceaux), de l’Action Humanitaire et de la Réconciliation Nationale ;
  • Les autorités traditionnelles et religieuses ;
  • Les ONG internationales travaillant sur la protection ou tous types d’organisations humanitaires pertinentes (comme le CICR) ;
  • Les sections Droits de l’Homme et Protection de l’Enfant de la MINUSCA ;
  • Les représentants centrafricains du Panel des Facilitateurs de l’Initiative Africaine pour la paix et la réconciliation en RCA
  • L’UNICEF;
  • Le cluster lead et co-lead du cluster protection
  • Mission militaire de formation de l’Union européenne ;
  • Medias locaux.

Hors Bangui (à définir)

  • Représentants des autorités décentralisées;
  • Leaders religieux et traditionnels;
  • ONG internationales travaillant dans le secteur de la protection;
  • MINUSCA;
  • Organisations de la Société Civile;
  • Organisations communautaires;

Localisation et durée de la consultance

La durée de la consultance est de 3 mois, à raison de 30 jours travaillés répartis comme suit

  • Préparation des phases de visites (accompagnée par un membre de l’Appel de Genève) = 10 jours
  • Visite de terrain – Bangui = 5 jours
  • Visite de terrain – hors Bangui = 7 jours
  • Ecriture du rapport : 8 jours avec une première version à soumettre au siège (jour 26), et une version finale incluant la prise en considération des commentaires du siège à (J30) – voir section 6
Aout

10 jours

Septembre

12 jours

Octobre

8 jours

Bangui Hors Bangui Draft 1 Draft 2
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 1 2 3 4 5 1 2 3 4 5 6 7 1 2 3 4 5 6 7 8
En étroite collaboration avec siège AdG Accompagnement siege AdG Commentaires siège

 

  • Ce planning est indicatif et il est attendu du consultant qu’il fournisse à l’Appel de Genève un plan de travail lors du dépôt de la candidat

Reporting et produits attendus

Le calendrier de reporting figure ci-dessus.

Le reporting devra inclure:

  • Un rapport narratif comprenant:
  • Un résumé (1 page);
  • Une analyse du niveau d’acceptance par les autorités nationales ;
  • L’identification de toutes les tâches administratives à effectuer afin de commencer l’intervention au;
  • Une identification des leaders religieux et traditionnels qui pourraient favoriser les contacts avec les AANE;
  • L’identification de tous les forums humanitaires de protection ;
  • Une analyse contextuelle “protection” (identifiant les principaux risques de protection auxquels la population civile est confrontée) ;
  • Une analyse des gaps de couverture protection laissés par les acteurs protection en place;
  • Une identification des Organisations de la Société Civile et des Organisations Communautaires pour potentiels partenariats ;
  • Une analyse de risques.
  • Annexes:
  • Une matrice 3 W à jour, incluant les acteurs locaux ;
  • Une liste de prix moyens (télécommunications, location de bureaux, grilles de salaires…). Potentiellement un budget de l’action.

Participants

  • Consultant;
  • Représentants de l’Appel de Genève;
  • Chauffeur / fixer (à identifier par le consultant).
  1. Principes de la recherche

Toutes les activités de l’Appel de Genève sont guidées par le principe de « Ne Pas Nuire ». En outre, tous les diagnostics devraient viser des objectifs de précision, véracité, indépendance, consentement éclairé et doivent citer leurs sources.

Budget

Les candidats devront faire une proposition budgétaire incluant leurs frais journaliers, étendus à une période de 30 jours.

 

Date of Publication

28 Jun 2018

Department

Afrique

Requirements

Compétences et experiences requises

  • Expérience préalable de la représentation d’ONG face à des autorités et à des personnes d’influence centrafricaines;
  • Réseau préexistant d’interlocuteurs et de contacts dans les zones concernées par la consultance;
  • Expérience préalable de travail dans le contexte centrafricain;
  • Connaissance des spécificités de l’action humanitaire, du Droit International Humanitaire, des Droits de l’Homme, et des challenges relatifs aux situations de conflits armés ;
  • Connaissance des langues régionales et locales.

Pour postuler

Les candidats intéressés devraient soumettre les documents suivants avant le 30 juillet 2018:

  • CV qui montre l’expérience pertinente ;
  • Méthodologie du diagnostic ;
  • Proposition budgétaire ;
  • Proposition de chronogramme d’intervention.

Les candidatures doivent être envoyées à l’adresse suivante: hr-vacancies@genevacall.org, avec la mention “Diagnostic RCA”