Protection des civils dans les conflits armés

Birmanie/Myanmar

< Retour à la liste des pays

Burma

Les combats entre le gouvernement et de nombreux acteurs armés non-étatiques (AANE), représentant des groupes ethniques particuliers, durent depuis des décennies. Les violations du droit international humanitaire (DIH) et des droits de l’homme sont répandus dans le pays, en particulier dans les zones frontalières.

Les avancées récentes du gouvernement vers la réforme se sont ralenties. Des affrontements sporadiques se poursuivent entre forces gouvernementales et certains acteurs armés non-étatiques dans les régions de Kachin et Shan. Les mines et restes explosifs de guerre restent une source de préoccupation majeure.

Certains enfants ont été démobilisés des forces armées birmanes, même si des allégations persistent sur le recrutement et la présence d’enfants dans les rangs des forces armées du Myanmar ainsi que dans ceux de plusieurs AANE.

Activités

Domaines thématiques de travail dans ce pays
Humanitarian_norms_dark Landmine_ban_dark Gender_issues_dark Child_protection_dark
Normes humanitaires Mines Antipersonnel Violences Sexuelles Protection des Enfants

L’Appel de Genève est actif en Birmanie/Myanmar depuis 2003. Bien que le dialogue sur l’interdiction des mines antipersonnel se poursuive avec les AANE, l’Appel de Genève cherche également à promouvoir et à faciliter la lutte contre les mines à travers son réseau. Depuis 2010, l’organisation sensibilise et encourage les engagements en faveur des normes humanitaires liées à la protection des enfants dans les conflits armés, à l’interdiction de la violence sexuelle, ainsi que contre la discrimination basée sur le genre.

Principaux résultats

  • Plusieurs AANE ont signé un ou plusieurs Actes d’Engagement. (voir tableau ci-dessous)
  • Après avoir signé l’Acte d’Engagement sur l’interdiction des mines antipersonnel, le CNF a déclaré avoir procédé au retrait et à la destruction de près de 3’000 mines antipersonnel placées dans quatre zones différentes le long de la frontière avec l’Inde, ainsi que de ses stocks de composants destinés à la fabrication d’engins explosifs improvisés.
  • D’autres AANE ont également adopté des politiques visant à réduire l’impact des mines antipersonnel sur la population civile et/ou ont consenti à faciliter des mesures de lutte contre les mines dans les zones sous leur contrôle.
  • A travers un rapport sur l’impact des mines antipersonnel et une vidéo sur le danger qu’elles représentent, l’Appel de Genève a contribué au fait qu’une plus grande attention soit accordée à la question des mines en Birmanie/Myanmar.
  • Les signataires des divers Actes d’Engagement ont tous pris des mesures pour mettre en œuvre leurs obligations et coopèrent dans le suivi de ces instruments.

En Birmanie/Myanmar, l'Appel de Genève travaille ou a travaillé avec les acteurs armés non-étatiques suivants:

Organisation Actif Thèmes
Interdiction des mines antipersonnel Protection des enfants Problématiques liées au genre Normes Humanitaires
All Burma Students Democratic Front (ABSDF) Oui
Arakan Liberation Party (ALP) Oui
Arakan Rohingya National Organization (ARNO) Non
  •  
  • Chin National Front/Army (CNF/CNA) Oui
  •  
  •  
  •  
  • Kachin Independence Organisation/Army (KIO/KIA) Oui
    Karen National Union Peace Council/Karen National Liberation Army Peace Council (KNU-PC/KNLA-PC) Oui
    Karen National Union/Karen National Liberation Army (KNU/KNLA) Oui
  •  
  •  
  • Karenni National Peoples Liberation Front (KNPLF) Oui
    Karenni National Progressive Party/Karenni Army (KNPP/KA) Oui
  •  
  • Klo Htoo Baw Karen Organization/Democratic Karen Benevolent Army (KKO/DKBA) Oui
    Lahu Democratic Front (LDF) Non
  •  
  • Lahu Democratic Union (LDU) Oui
    National Unity Party of Arakan (NUPA) Non
  •  
  • New Mon State Party/Mon National Liberation Army (NMSP/ MNLA) Oui
  •  
  • Pa’O National Liberation Organization / Pa’O National Liberation Army (PNLO/PNLA) Oui
  •  
  • Pa’O Peoples Liberation organization (PPLO) Non
  •  
  • Palaung State Liberation Front / Taan National Liberation Army (PSLF/TNLA) Oui
  •  
  • Restoration Council of Shan State / Shan State Army (South) (RCSS/SSA-S) Oui
    Shan State Progressive Party / Shan State Army (North) (SSPP/SSA-N) Oui
    Wa National Organisation (WNO) Oui
    Cliquez sur la coche pour afficher l'Acte d'Engagement signé
     

    L'Appel de Genève est en dialogue avec l'AANE sur ce thème

     

    L’Appel de Genève était en dialogue avec l'AANE sur ce thème

     

    L'AANE a signé l'Acte d'Engagement sur ce thème